MEXIQUE | Road trip de 3 semaines dans le Yucatàn et le Chiapas

Nous avons eu la chance de visiter le Mexique au mois de février 2018 pendant trois semaines. Vingt jours durant lesquels nous avons découvert la péninsule du Yucatàn et ses trois états : Quintana Roo, Yucatan et Campeche. Nous avons aussi fait un détour par l’état du Chiapas, une région un peu plus reculée et très différente du Yucatàn. C’est un pays merveilleux que nous avons exploré et pour dire vrai, nous ne nous attendions pas à ce qu’il nous offre tant de richesses et de diversité.
Pendant la préparation de ce voyage, nous avons assez vite fait le choix du roadtrip. Pour la liberté de s’arrêter où l’on souhaite d’abord et, surtout, découvrir à notre rythme, loin des sentiers touristiques qui peuvent vite s’avérer bondés dans ce pays. Voici notre itinéraire dans la péninsule du Yucatàn, nos recommandations et nos bonnes adresses pour un voyage de rêve au Mexique !

carte-yucatan-roadtrip-mexique-chiapas-itineraire-20 jours

Jour 1 : De Cancùn à Tulum

Après onze (interminables) heures de vol depuis Paris avec Air France, nous voici enfin à l’aéroport de Cancùn. Il est 17h. Ce sera la seule partie de cette ville que nous verrons. Les gigantesques resorts en formule all inclusive n’ont pas vraiment notre préférence… 🙂 Nous passons rapidement les services d’immigration, récupérons notre formulaire d’entrée sur le territoire (à garder précieusement) et nos bagages. Direction ensuite l’agence de location pour récupérer notre voiture. Nous avions choisi l’agence de location Sixt. Une navette relie le terminal à l’agence qui se situe à 5 minutes du terminal.
Nous avions décidé de choisir une agence de location internationale afin d’éviter les déconvenues. (Voir notre article Location de voiture au Mexique).

La route de Cancun à Tulum

Nous prenons la route alors que la nuit commence à tomber, direction Tulum. Grâce à l’application gratuite Maps Me, nous nous dirigeons sans problème. La route entre Cancùn et Tulum est tranquille et n’avons rencontré aucune difficulté. Enfin presque… Nous faisons en effet connaissance avec les joies des « topes », ces ralentisseurs de toutes les formes et de toutes les tailles qui constellent les routes et bien souvent sans signalétique. Bref un pur bonheur… Après 2h de route environ, nous entrons enfin dans Tulum, et prenons la route des plages. L’ambiance a l’air si détendue ! Nous arrivons à notre hôtel, le Rosa del Viento (voir nos conseils d’hébergements à Tulum) ! L’arrivée de nuit ne nous a pas permis de nous rendre compte de la beauté de l’endroit. Une bien belle surprise nous attendait le lendemain matin…

Tulum-plage-itineraire-roadtrip-yucatan

Jour 2 : Tulum : plage de rêve, ruines mayas et cénote

Tulum est formé par trois quartiers :

  1. Le Pueblo sans réel charme avec de nombreux petits restos et hôtels assez économiques
  2. Tulum Playa (Zona hotelera) avec ses boutiques huppés et ses hôtels très tendances. Ici l’ambiance zen et hippie chic est assez loin de la réalité mexicaine.
  3. La zone archéologique
Tulum : la plage

Le réveil est magistral, c’est l’un des plus beaux souvenirs de notre voyage. Le soleil se lève, une légère brise souffle, le sable est d’une douceur extraordinaire et la mer transparente. Tout ici ressemble à l’idée que l’on se peut se faire du paradis. L’ambiance qui règne à Tulum est assez indescriptible. On ressent immédiatement une sorte d’apaisement, de sérénité et de paix. Les adeptes du yoga en ont d’ailleurs fait un spot incontournable et vous pourrez, si vous le souhaitez, expérimenter toute sorte de yoga. Oui Tulum est un endroit à part et entamer notre roadtrip par cette partie de  la Riviera Maya était une excellente idée !

Tulum-plage-beach-itineraire-yucatan-mexique-roadtrip

Pour profiter de la plage à gratuitement à Tulum, pas facile. Nous avons bien vu une minuscule plage gratuite au début de la « zona hotelera » mais tous les accès sont privatisés. Si vous n’avez pas d’hôtel sur la plage, certains établissements vous permettent de profiter de leurs équipements si vous consommez.

Les ruines mayas de Tulum : les seules à surplomber la mer

C’est l’un des spots à ne pas manquer à Tulum. Ce sont les seules ruines mayas construites aussi près de la  mer. Le site est assez étendu et il faut prévoir environ 2h. L’idéal est de s’y rendre à l’ouverture (à partir de 8h) ou bien en fin d’après-midi à partir de 16h afin d’éviter les cars de touristes. Comptez 70 pesos le billet d’entrée. Le site propose aussi des billets « entrée tardive » qui vous permettent de contempler le coucher de soleil (uniquement en vente sur place).

Le site est assez intéressant. Nous verrons largement mieux pendant le roadtrip mais c’est surtout sa situation géographique qui en fait une curiosité !  Ici, pas de pyramides monumentales mais un esprit à découvrir et une situation unique… Un sentier fait le tour de l’ensemble des principaux vestiges, c’est très agréable à visiter. La plupart des constructions sont fermées au public, dont le majestueux « Castillo ». En contrebas, si elle n’est pas prise d’assaut, ne manquez pas la belle plage pour vous rafraîchir 🙂

Ruines-tulum-site-archeologique-maya

tulum-ruines-mayas-2

Tulum plage itineraire yucatan mexique road tripPour déjeuner, direction une autre plage à 10 minutes à pied de la sortie du site archéologique de Tulum. Avec ses petits restaurants très sympas, c’est la pause idéale. Nous vous conseillons le Zazil Kin pour son ambiance relax à l’ombre des cocotiers…

Les cénotes de Tulum

Il y a de nombreux cenote à voir à Tulum. Ici, ils sont la plupart du temps à ciel ouvert. Nous avons opté pour le parc « Dos Ojos » qui compte plusieurs cenotes. Il n’y a pas grand monde, c’est agréable mais ce n’est pas le plus beau à voir à Tulum. Pour l’entrée, comptez environ 350 pesos par personne… cher et ne vaut pas le coup. On vous conseille à la place les cenotes « Carwash » et « Azul » dont on nous a dit le plus grand bien !

Tulum cenote dos ojos itineraire yucatan mexiqueTulum cenote dos ojos itineraire yucatan mexique

LES BONNES ADRESSES DE TULUM
 >> Où dormir à Tulum ?
 "Le Rosa del Viento": Dernier hôtel de la petite route de Tulum Playa,le calme y est très agréable ! 
Les chambres décorées avec goût sont très grandes, tout comme la salle de bain. La plage de l'hôtel 
est sublime. Choisissez, si vous le pouvez, une chambre avec vue sur la mer, c'est splendide... 
Le resto de l'hôtel n'est pas exceptionnel mais il est bien pratique. Si votre budget vous le permet, 
l'hôtel Azulik a l'air complètement fou. Seul bémol, le prix. Prix à partir de 300 euros la nuit... 
A voir aussi, l'hôtel Nômade, Coco Tulum ou La Casa Malca. Ancienne maison de Pablo Escobar 
transformée en hôtel extraordinaire truffé d'oeuvres d'art moderne.

 >> Où manger à Tulum ?
 Arca : cuisine excellente et très fine. Ici, en plein air, un grand chef revisite les classiques 
mexicains. On vous le recommande même si l'accueil très (trop) snob est désagréable...
 Casa Malca : Ancienne maison de Pablo Escobar transformée en hôtel à la décoration somptueuse et 
très cinématographique. Son restaurant Philosophy est une pépite, aussi bien pour y diner que pour y 
déguster un cocktail. Excellent moment et ambiance unique!
 Zazil Kin : Spot très agréable pour déjeuner après la visite des ruines de Tulum. Goutez leurs tacos 
et burritos végétariens !

 >> Budget : Tulum a été le spot le plus onéreux du voyage. Ici, les prix sont comparables à ceux des 
grandes capitales européennes et les dollars sont plus présents que les pesos.

Laissez-nous vos bonnes adresses en commentaires ;)

Jour 3 :  Tulum et la réserve du Sian Kan

A la découverte de la réserve de Sian Ka’an

Tulum sian ka'an yucatan itineraire roadtrip

Ce matin, nous partons à la découverte de la réserve naturelle et très protégée de Sian Ka’an. C’est une réserve de la biosphère, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Un lieu à l’éco-système unique dont le nom signifie en maya « Là où naît le ciel », tout un programme !

C’est Valentine, une guide francophone de l’agence Viajes Conciencia qui nous fera découvrir les merveilles de cet endroit. La navette de l’agence vient nous récupérer directement à notre hôtel. Dans le van, 10 personnes nous attendent. L’agence ne dépasse jamais les 12 personnes pour un groupe. Valentine est très agréable et sera une mine d’information sur tout durant la journée. Nous avons choisi cette agence car elle propose un itinéraire très complet qui combine lagune et mer des caraïbes et nous n’avons pas été déçus.

La visite commence par un mirador en bois qui nous permet de contempler l’immensité qui nous attend. C’est magnifique. Le ciel, la jungle et la lagune se mêlent à l’infini. C’est d’une beauté folle. Attention, pas plus de 4 personnes à la fois au sommet, le mirador a tendance à bouger avec le vent… mais la vue à 360° en vaut la peine.

C’est à bord d’une lancha que nous partons à la découverte des 3 mangroves. A observer, une profusion d’oiseaux et quelques crocodiles. Cap ensuite vers la mer, où nous observons des dauphins et des tortues marines. Quel spectacle ! Les tortues marines sont, pour moi, le moment le plus beau du tour. D’une poésie rare… Le tour se poursuit avec une séance de snorkeling sur la barrière de corail. Nous observons la faune et la flore pendant un long moment. C’est magique. Cap ensuite sur la « piscine naturelle », une partie de la réserve où l’eau est plus transparente que jamais, pour une séance baignade bien agréable. La halte au petit village de Punta Allen clôture cette journée riche en découvertes. Après un déjeuner face à la mer et sous les cocotiers organisé par l’agence, nous visitons le petit village. Ici, il flotte dans l’air comme une impression de bout du monde.

Réserve du sian kaan mexique yucatan blog voyage

Réserve du sian kaan mexique yucatan blog voyageRéserve du sian kaan mexique yucatan blog voyage

La visite de la réserve de Sian Ka’an aura été l’un de nos moments préférés au Mexique. Loin de l’ambiance hippie de Tulum, c’est une autre facette du Quintana Roo qui est ici à découvrir…

INFORMATIONS PRATIQUE POUR VISITER SIAN KA'AN

Pour visiter la réserve de Sian Ka'an avons choisi l'agence Viajes Conciencia pour son approche très 
respectueuse de la nature. Notre guide Valentine, était incollable sur le site mais aussi sur la vie 
mexicaine. Culture, politique, histoire, elle savait tout !
L'agence prévoit eau et nourriture. Cependant, n'oubliez pas l'antimoustique, une casquette, une 
crème solaire biodégradable et un lycra (si vous êtes sensible au soleil).
D'autres agences proposent des tours avec la visite du site maya de Muyil. Il est possible de 
visiter la réserve sans agence, mais nous conseillons vraiment de prendre guide pour voir le maximum 
de choses.

Jour 4 : Bacalar, la lagune aux 7 nuances de bleus

Tulum yucatan hotel itineraire mexique blog voyageDernier petit-déjeuner au Rosa del Viento, face à la mer. Ce matin, nous partons pour Bacalar, à 2h30 de route de Tulum. Bacalar est encore épargné par le tourisme de masse et respire donc la tranquilité. Sa lagune, totalement incroyable, enserre la petite ville. Les jours de beau temps, la lagune s’habille de ses 7 nuances de bleus.

Que faire à Bacalar ?

Réponse numéro 1 : se relaxer et se baigner dans la lagune. Eh oui, ici on se détend et on profite des merveilles de la nature. Allez boire un verre à La Playita, un restaurant  tout au bord de la lagune et où l’on y mange super bien autour d’un immense acacia (leur ceviche et poulpe à la plancha sont un régal). D’autres établissements comme Los Aluxes ou El Rancho Encantado valent aussi un petit détour si vous avez le temps et envie de faire de la balançoire au-dessus de la lagune 😉

La lagune est encore plus belle vue depuis un bateau. Nous partons en excursion en petit groupe avec l’agence Islitas (300 pesos, soit 15 euros, par personne pour 2h de tour). Le temps n’est pas vraiment au rendez-vous mais c’est tout de même magnifique. Nous voyons 3 cenotes immergés en pleine lagune dont un de 180 mètres de profondeur où nous nous baignons. Un moment vraiment très impressionnant. On ne peut se rendre compte de l’immensité du cratère qu’avec un masque, ça donne le vertige ! Nous découvrons aussi le « canal des pirates » (Bacalar était souvent la cible des pirates), l’île aux oiseaux et le banc de sable. A cet endroit, le sable possède des propriétés exfoliantes prisées par les mexicains.

Enfin, un stop culturel, au Fuerte San Felipe qui abrite un étonnant petit musée de la piraterie.

Bacalar lagune yucatan road trip itineraire mexiqueBacalar lagune yucatan road trip itineraire mexique

Bacalar lagune yucatan road trip itineraire mexique

LES BONNES ADRESSES DE BACALAR

Où dormir à Bacalar ? 
Nous avions choisi l'hôtel Aires Bacalar, en ville et à deux pas de la lagune. La déco est très soignée, 
les chambres très grandes. Nous avions une petite terrasse avec hamac et vue sur la lagune ! 
Enfin, profitez du toit terrasse à l'heure de l'apéro, c'est un must ! Tarif : 1100 pesos la nuit, 
environ 50 euros.

Jour 5 : Becan et Calakmul : les cités mayas

Le temps d’admirer le lever de soleil sur la lagune de Bacalar, nous voici en route direction Becan et la zone archéologique de Calakmul. Une zone assez reculée, encore peu connue et qui abrite l’une des cités mayas les plus impressionnantes du Mexique.

Le petit village de Becan, qui abrite notre hôtel, est très modeste. A nouveau, nous découvrons un autre visage du Mexique. A quelques minutes de là, nous rejoignons, en vélo, le site archéologique de Becan, qui fut une fantastique découverte et une belle surprise (70 pesos l’entrée). Pratiquement seuls, nous découvrons des pyramides impressionnantes sur lesquelles nous pouvons grimper grâce à des cordes. Sous le soleil de cette fin de journée, la montée est physique mais l’arrivée au sommet est magique. Comptez une heure environ pour faire le tour du site de Becan. Pour en savoir plus voir notre article sur les sites mayas à ne pas manquer au Mexique.

site maya becan calakmul yucatan mexique itinéraire road tripIMG_0406

IMG_0433

OU DORMIR POUR VISITER BECAN ET CALAKMUL ? 
Pour visiter le site de Calakmul, nous avons choisi un hôtel situé à Becan : Casa Maya Calakmul situé 
à 1H de l'entrée de Calakmul. Un petit coin de paradis au service 4 étoiles et à la chambre parfaite! 
C'est l'un des meilleurs hôtels que nous avons fait. Ici le petit-déjeuner et le dîner (cuisine 
traditionnelle maya) sont compris et servis sous la belle palapa dans le jardin. On vous offre un 
panier repas pour aller visiter Calakmul et le frigo est quotidiennement rempli de boissons fraîches. 
Bref un must que nous vous recommandons tant l'attention portée aux clients est exceptionnelle. 
Comptez environ 80 euros la nuit tout compris.

Jour 6 : Calakmul, la plus belle

Pour visiter Calakmul, nous avons choisi d’être accompagnés par un guide local que notre hôtel nous a recommandé. Il passera toute la journée avec nous. Au programme la visite du musée de Calakmul, le site archéologique et la grotte aux chauves-souris. Nous vous conseillons de partir le matin.

Calakmul : la cité maya rivale de Tikal

Le site de Calakmul est assez difficile d’accès. Comptez environ 2h pour y arriver depuis Becan. L’achat de trois billets est nécessaire pour entrer sur le site qui est constitué d’une zone naturelle protégée et de la zone archéologique (178 pesos par personne). La route qui démarre après la première barrière fait déjà partie de l’aventure ! Magnifique petite route où il faut garder les yeux bien ouverts à cause des nombreux trous qui la constellent.

Juste avant l’entrée au site, faites halte au musée de Calakmul, parfaite introduction à la visite des ruines. Arrivés enfin sur le parking de Calakmul, bonne surprise : il y a très peu de voitures ! Nous nous acquittons du dernier billet d’entrée et commençons la visite. Il faut marcher un petit moment dans la jungle avant d’apercevoir les premières ruines. L’occasion de voir des singes hurleurs et d’autres animaux !

Nous sommes quasiment seuls ! Comme à Becan, il est possible de grimper sur toutes les pyramides. C’est époustouflant, la plus haute culmine à plus de 50 mètres ! Le site, bien que peu connu encore, mérite vraiment le détour. Il s’agit de l’un de nos préférés au Mexique. Choisissez la visite intermédiaire, largement suffisante. Comptez 3 heures en tout. Faire la visite avec un guide apporte une vraie valeur ajoutée : histoire, culture, botanique, anthropologie, Gioavanni nous parle de tout avec passion.

site maya calakmul yucatan mexique itinéraire road tripIMG_0468IMG_0483

IMG_0507site maya calakmul yucatan mexique itinéraire road trip
La grotte des chauves-souris

Pour finir la journée en beauté, notre guide nous conduit à la « Grotte des chauves-souris ». En pleine forêt, sur la route entre Calakmul et Becan (guettez le panneau avec une chauve-souris dessus), une dizaine de personnes sont déjà là. Toutes attendent la sortie quotidienne de centaines de milliers de chauves-souris. La caverne qui abrite ces chauves-souris est située au fond d’un cenote asséché. A 17h43, le spectacle commence. Les chauves-souris par millier, forment un tourbillon et sortent de la grotte. C’est un spectacle extraordinaire et impressionnant qui dure une quinzaine de minutes. Elles créent un courant d’air incroyable, un bruit très spécial et une odeur… pas très agréable mais le spectacle est assez unique.

INFORMATIONS PRATIQUES POUR VISITER CALAKMUL ET LA GROTTE AUX CHAUVES-SOURIS

Pour visiter la zone de Calakmul, prenez de l'eau, de quoi vous restaurez, un chapeau, de la crème 
solaire et du répulsif. En effet, il n'y a rien sur place. Vous pourrez trouver des guides locaux 
à l'entrée du site (première barrière). Comptez trois heures de visite. 

Pour visiter la caverne des chauves-souris, soyez sur place dès 17h20. Leur sortie se produit 
entre 17h25 et 17h50 selon les jours. C'est gratuit.

Jour 7 : Aventures dans le Chiapas

Direction ce matin le Chiapas et Palenque ! 4h30 de route nous attendent. L’entrée dans l’état du Chiapas est assez particulière. Nous traversons sans encombre un impressionnant check point ultra sécurisé tenu par l’armée et la police fédérale. Ici, la proximité avec le Guatemala et l’histoire mouvementée du Chiapas changent la donne.

Palenque est une ville mexicaine moyenne sans charme, une base parfaite pour visiter les ruines mayas de Palenque. La rue de notre hôtel, située dans le quartier touristique de « La Canada » tranche avec le reste de la cité. C’est une jolie rue pavée, ombragée et bordée d’hôtels et restaurants agréables. Le reste de la ville est lui désordonné, sale et pas très sympathique. Une succession de petits magasins qui rivalisent de décibels, des bars qui occultent l’intérieur pour cacher ceux qui, à toute heure, s’enivrent… la ville que nous découvrons est peu accueillante. Hormis la petite église sur le zocalo, il n’y a rien à visiter. Profitez-en pour faire des achats de souvenirs et d’artisanat locaux. Nous avons notamment acheté des hamacs chez un petit artisan qui les fabrique sous vos yeux !

LES BONNES ADRESSES À PALENQUE

Où dormir à Palenque : Nous avons opté pour l'hôtel Chablis Palenque. Chambre immense, un lit 
encore plus immense et un très bon rapport qualité prix. C'est pas le grand luxe mais c'est 
amplement suffisant. Environ 60 euros la nuit. 

Où manger à Palenque : Le Maya Canada est une valeur sûre. Bonne cuisine et servie de qualité. 
Goutez notamment leurs tacos zapatistas !

Jour 8 : Palenque, ruines mayas dans la brume

Les ruines mayas de Palenque sont à 15 minutes en voiture du centre-ville. Nous vous conseillons d’être sur place à l’ouverture du site, à 8h pour éviter la foule. A l’entrée du site, des guides attendent les clients. N’hésitez pas à négocier, certains font monter les prix. Notre guide (hispanophone) est passé de 1500 pesos à 600 pesos pour la visite privée du site…

La magie du site de Palenque

Sur le parking, il y a beaucoup de vendeurs ambulants, parfois insistants et l’accueil n’est pas des plus avenants. Il est 8h30, nous entrons dans le site de Palenque encore plongé dans la brume, c’est féérique, presque surnaturel. Notre guide nous explique chaque détail et nous donne envie d’en apprendre toujours plus. Le site est moins impressionnant que celui de Calakmul, mais il nous enseigne beaucoup plus de choses sur la façon de vivre des mayas de cette époque.

site maya palenque chiapas mexique itinéraire road tripsite maya palenque chiapas mexique itinéraire road trip

Ici, seules certaines pyramides sont encore accessibles au public, la visite des ruines dure environ 2h. Nous avons beaucoup apprécié ce site. Seul bémol, le nombre hallucinant de vendeurs dans le site… A la fin de la visite des ruines, nous continuons le chemin à travers la jungle. Cascade, pont de singe, vestiges ensevelis, tout est réuni pour faire de vous le parfait Indiana Jones ! Le chemin se termine devant le musée de Palenque. Prenez un collectivo pour rejoindre le parking supérieur.

site maya palenque chiapas mexique itinéraire road tripsite maya palenque chiapas mexique itinéraire road trip
Aluxes ecoparque

Sur le retour, ne manquez pas le parc Aluxes (100 pesos/personne). Ils recueillent des animaux maltraités ou blessés et développent la jungle à un endroit où elle a été durement malmenée. A peine entrés dans le parc, nous sommes époustouflés par les perroquets ! Le circuit dure environ 2h et de nombreux animaux sont à observer : jaguars, singes, panthère, flamands-roses, tortues, crocodiles, etc… Tout au long du chemin, uk y a de nombreux bancs pour s’assoir et observer. Un très bon moment et un moment de découvertes encore différent. Peu de touristes et beaucoup de mexicains.

INFORMATIONS PRATIQUES POUR VISITER PALENQUE

Les ruines de Palenque sont situées à 15 minutes du centre-ville en voiture. Deux billets sont à acheter pour accéder au site, 
comptez environ 100 pesos par personne. Service de guide disponible sur place. Comptez entre 600 
et 1000 pesos pour un hispanophone, 1200 pesos pour un guide francophone. Arrivez à l'ouverture 
du site, à partir de 8h pour éviter la foule et trouver facilement une place de parking.

Jour 9 : Agua Azul, Misol-Ha et le Chiapas

Attention sur la route du Chiapas

Les cascades d’Agua Azul sont à 1h environ de Palenque. La petite route sinueuse est agréable mais il faut rester vigilant car elle est en très mauvais état. Des parties de la route qui sont effondrées ne sont pas indiquées… Faites aussi attention aux « péages » homemade du Chiapas. Des enfants ou des femmes sont cachés aux abords de la route et tendent des cordes quand ils aperçoivent votre voiture, vous empêchant d’avancer tant que vous ne leur donnez pas de l’argent. Ce sentiment d’être pris en otage est assez dérangeant et peut effrayer… d’autant qu’ils ne sont pas du tout sympathiques… Nous finissons par faire comme les locaux, nous accélérons et la corde se baisse automatiquement.

Agua Azul, beauté de la nature

Les cascades sont merveilleuses et dégagent force et sérénité à la fois (billet d’entrée 40 pesos). Elles nous font oublier les petits tracas de la route. Le bleu de l’eau est très beau mais il n’est pas aussi vif qu’habituellement. La faute à la pluie de la veille qui a troublé les fonds. Habituellement l’eau est d’un bleu fluo extraordinaire. De nombreuses partie du site sont ouvertes à la baignade et surveillées. Montez tout en haut du parcours, il y a beaucoup moins de monde et c’est encore plus beau.

Agua azul chiapas mexique itinéraire road tripIMG_0753

Agua azul chiapas mexique itinéraire road tripDe nombreux petits restaurants et vendeurs en tout genre bordent le chemin. L’endroit est vraiment très agréable. N’hésitez pas à acheter de l’ambre ici, elle est très bon marché! Sur le retour vers Palenque arrêtez-vous à Misol-Ha, c’est aussi un endroit à voir! Un problème technique nous en a empêché malheureusement.

Jour 10 : Campeche, voir la vie en couleurs

Nous sommes plutôt contents de repartir du Chiapas. Nous en retiendrons la beauté des paysages et des lieux que nous avons visités mais aussi la froideur des habitants. Dommage. En route donc vers notre prochaine étape : Campeche, la ville aux mille couleurs.

Campeche, la ville aux mille couleurs

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le centre de Campeche est sublime. Ici, chaque maison est peinte d’une couleur différente, ce qui donne à cette ville coloniale des allures d’arc-en-ciel. Notre hôtel, la Casa don Gustavo, est une ancienne demeure de style colonial. Situé dans une rue piétonne, il est parfaitement placé et vraiment très confortable.

campeche mexique itinéraire road trip yucatanIMG_0842

Pour profiter de la ville, baladez-vous dans le centre ancien de Campeche, flânez sur le Zocalo, entrez dans la Cathédrale, montez sur les murailles  (puerta de la Tierra : 15 pesos par personne) d’où vous aurez une belle vue sur la ville. La calle 59 est une rue très sympa où vous trouverez boutiques, bars et restaurants. La ville est très photogénique et vous transporte immédiatement à Cuba !

LES BONNES ADRESSES À CAMPECHE

Où dormir à Campeche ? 
La Casa don Gustavo est un must. Ancienne demeure de style coloniale superbe. Ici, les chambres 
sont disposées autour du patio au rez-de-chaussée et au premier étage. La chambre est très grande, 
le lit immense et la salle de bain très confortable. Le petit-déjeuner est excellent et le service 
parfait. La piscine sur le toit est un must... 

Où manger et boire une verre à Campeche ? 
La Parilla Colonial dans la calle 59 est un restaurant à la décoration époustouflante. La cuisine 
y est très bonne, nous vous le recommandons. 
Flânez dans la calle 59, il y a de nombreux bars sympas avec terrasses extérieures. Ici les 
guirlandes guinguettes disposées dans la rue et l'ambiance animée nous rappellent l'Espagne :)

Jour 11 : Uxmal et la Ruta Puuc

Nous prenons la route vers Uxmal, à la découverte de nouveaux sites mayas et de la Ruta Puuc. Nous logeons à l’Hacienda Uxmal Plantations. Un resort certes mais aménagé de telle sorte que nous sommes comme seuls au monde. Parfaitement placé à 5 minutes de l’entrée du site d’Uxmal et au début de la Ruta Puuc.

uxmal mexique itinéraire road trip yucatan

La Ruta Puuc : Labnà

Ici les sites ferment tous à 17h, nous ne pouvons donc visiter que Labnà car il est déjà tard. A nouveau, le site est désert pour notre plus grand plaisir (55 pesos l’entrée). Le site est peu étendu et très beau. Nous découvrons pour la première fois le style « Puuc », différent de tout ce que nous avons pu découvrir jusqu’à maintenant. Quelle richesse !

uxmal mexique itinéraire road trip yucatan ruta puuc labna

Si vous en avez le temps, faites halte aux sites de Kabah et Sayil pour avoir une idée plus précise du style Puuc (voir notre article sur les sites mayas).

OÙ DORMIR À UXMAL
L'Hacienda Uxmal Plantations est très bien placée, 
à 5 minutes de l'entrée du site d'Uxmal. Décor 
spectaculaire, beaucoup d'espace et belle piscine. 
Chambre immense baignée de lumière grâce à 
l'immense baie vitrée qui donne sur la jungle. 
Demandez une chambre disposée dans l'angle, nous 
avions aussi un balcon privé :) Le restaurant est 
très agréable, avec sa terrasse extérieure. 
Goutez au Puc Chuuc, la spécialité maya de la 
région et sirotez une margarita au bord de la 
piscine. Vous pouvez aussi visiter les plantations 
d'agrumes de l'hacienda à vélo.

Jour 12 : Uxmal et les cénotes perdus

Nous visitons aujourd’hui le site star de la région, Uxmal. Pour entrer sur le site, comptez environ 250 pesos par personne, c’est plus cher que les sites que nous avons déjà visités. Nous vous conseillons d’arriver tôt, entre 8h et 9h pour profiter du site dans de bonnes conditions.

Visite du site d’Uxmal

Le site est spectaculaire. A peine entrés, vous serez face à l’immense pyramide « Piramide del Adivino ». Certains monuments peuvent encore s’escalader. Du haut de la Gran Piramide, la vue sur la forêt est magique. Ce site est un témoignage important du style puuc mais garde encore beaucoup de secrets… C’est encore une nouvelle découverte pour nous après les site de Tulum, Calakmul et Palenque. La visite sans guide dure environ 2h.

uxmal mexique itinéraire road trip yucatan ruta puucuxmal mexique itinéraire road trip yucatan ruta puuc

Cenote X-Batum et Dzombacal

Sur la route de Merida, nous faisons halte à plusieurs cénotes. La région en compte de nombreux dont certains sont spectaculaires (voir notre article détaillé sur les cénotes du Yucatan).

Les cénotes (du maya dz’onot : puits sacré) sont des gouffres remplis d’eau. On les trouve particulièrement dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Ils font office de puits naturels qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

A environ 1h d’Uxmal, les cénotes de X-Batum et Dzombacal sont très beaux et peu fréquantés. Une préférence pour celui d’X-Batum, cénote ouvert magnifique qui prend vie quand le soleil l’illumine. Les racines des arbres longent les parois pour atteindre l’eau. La meilleure heure pour s’y rendre est 12h. Le deuxième cénote du site, Dzombacal, est à 800 mètres. A demi-ouvert, le cénote est à découvrir au creaux d’une grotte. (Entrée payante).

cenote uxmal dzombacal x batum mexique itinéraire road trip yucatanIMG_1039

Cénote de Cuzamà

Nous arrivons assez tard au petit village de Cuzamà qui était finalement assez loin… merci le GPS 😦  Trois cénotes sont à découvrir ici et le moyen de transport pour s’y rendre est plutôt original. Une petite charette sur rail tirée par un cheval vous conduit aux différents cénotes du parcours, super moment ! Le soleil commence à décliner, la lumière est magnifique. Nous n’en verrons qu’un sur trois, le plus spectaculaire,  car la nuit tombera bientôt. Au bord d’un cratère, un petit escalier descend dans les profondeurs. Au fond, la perle rare. Le plus beau cénote du voyage. Nous sommes seuls et profitons du spectacle qui s’offre à nous.

INFORMATIONS PRATIQUES
Pour visiter les cénotes de Cuzamà, soyez sur place 
à 10h, c'est à ce moment que le soleil illumine 
l'intérieur du cénote. De nombreuses personnes 
sont sur place dès 7h pour admirer le lever du soleil. 
(Prix 350 pesos pour 4 personnes - Inclus transports 
et entrées). Ayez avec vous du répulsif car il peut y 
avoir des moustiques ou autres insectes.

Jour 13 : Merida, la ville blanche

Merida est une grande ville peu agréable au premier abord. Elle grouille, littéralement envahie par les voitures et les bus qui polluent l’atmosphère. Le contraste est saisissant avec les petits villages que nous avons vu jusqu’à présent.

Merida mexique blog voyage yucatan itineraire

Visite de la ville

Nous visitons le « Gran Museo del Mundo Maya », un musée récent et ultramoderne en dehors du centre-ville. Intéressant mais sans plus d’intérêt. C’est le trajet en bus qui a été une vraie aventure. Pour trouver l’arrêt tout d’abord. ici, à Merida, rien n’est formalisé. Nous finissons par trouver place dans un bus qui doit avoir l’âge de ma grand-mère. Le chauffeur roule à tombeau ouvert. Une belle frayeur.

La ville, en pleine journée, n’est pas agréable. Bruyante, polluée et pas faite pour les piétons. Les ballades nocturnes sont beaucoup plus agréables. Nous tombons par hasard sur une jolie place : la Plaza Santa Lucia. Ombragée et aérée, elle est bordée de restaurants et bars très sympas.

IMG_1120IMG_1121

Serenates Yucatecas

Ce soir, de retour sur la Plaza Santa Lucia où chaque jeudi a lieu un spectacle : les serenates yucatecas. C’est le rendez-vous culturel le plus emblématique de la ville. Des chanteurs, danseurs en habits traditionnels et poètes se partagent la scène pendant plus d’une heure à partir de 21h. La place est bondée. Nous prenons place à la terrasse de l’un des restaurants que nous avions réservé. Une belle soirée passée au son des musiques yucatèques. Chaque soir un spectacle différent a lieu sur une place de la ville.

LES BONNES ADRESSES DE MERIDA

Où dormir à Merida ? 
- Viva Merida : Hôtel complètement rénové. Peu de chambres disposées autour du joli patio. 
Chambres avec salle de bain à l'étage. Petite piscine dans l'arrière cour. Service très 
agréable et à l'écoute. Environ 60 euros la nuit. 
- Casa Lecanda : Un merveilleux havre de paix préservé du bruit de la ville. Autour d'un 
double patio, les 7 chambres de l'hôtel ouvrent sur la piscine. Ancienne demeure restaurée 
avec beaucoup de goût, chambre grande et confortable. Literie merveilleuse. Service digne 
des plus grands palaces. Environ 230 euros la nuit. 

Où manger et boire une verre à Merida ? 

- Oliva: très bon restaurant italien pour changer de la cuisine mexicaine. 
Mention spéciale aux pâtes, aussi bonnes que chez la mamma !
- La Chaya Maya : restaurant traditionnel très connu à Merida. 
- Rosas & Xocolate : parfait pour prendre un verre, ce bel hôtel abrite un beau patio. 
- Sur la place Santa Lucia, de nombreux bars et restaurants assez tendances. Faites
aussi un arrêt au marché de la ville où de charmantes petites gargottes vous attendent.

Jour 14 : Celestun et les flamands roses 

Depuis Merida, la route vers Celestun dure environ 1h30. Celestun est un petit village de pêcheurs qui abrite une grande réserve naturelle protégée où il est possible d’observer les colonies de flamands roses et divers oiseaux abrités dans la mangrove.

Celestun flamands roses Merida mexique blog voyage yucatan itineraire

Il y a deux façons de partir en excursion à Cesletun : 

  1. Depuis le pont, à l’entrée du village sur la gauche. De nombreuses embarcations attendent les touristes. Un guichet vend les billets.
  2. Depuis la plage : moins organisé mais prix peut être négociable. Les embarcations sont un peu plus secouées car passage par la mer.

Nous optons pour le pont. La location de l’embarcation coute 1500 pesos. Le mieux est de se grouper avec d’autres touristes pour diviser le prix. Les groupes peuvent aller jusqu’à 6 personnes.

Quelques minutes seulement après le départ, la colonie de flamands roses est bien visible. Nous restons à une distance raisonnable pour ne pas les déranger. C’est magnifique et tellement gracieux. Il y a peu de monde en ce début de matinée, la découverte n’en est que plus agréable. Direction ensuite un tunnel dans la mangrove qui nous mène à un cénote ouvert où il est possible de se baigner. L’excursion dure 2 heures au total.

Reserve naturelle de celestun flamands roses Merida mexique blog voyage yucatan itineraire

Où manger à Celestun ?

Los Pompanos: Le cadre est idyllique et le poisson servi sous la belle palapa est bien frais. 
La langouste des caraïbes, plus petite et à la chair moins tendre, est à tester ici.

Jour 15 : Merida, cours de cuisine

Merida est la capitale gastronomique du Yucatan. De nombreux chefs y sont installés et revisitent les grands classiques de la cuisine mexicaine, donnant à la gastronomie une réelle vitalité. Des restaurants les plus chics, aux petites gargottes du marché, Merida est propice aux découvertes culinaires. Bref, la ville parfaite pour apprendre les rudiments de la cuisine yucatèque !

Direction donc un cours particulier de cuisine en compagnie de la chef Yannick Sierra-Peniche Durocher de chez Harta Delicia.

Pour en savoir plus, voir notre article sur le cours de cuisine. 

Merida cours de cuisine mexique blog voyage yucatan itineraire

INFORMATIONS PRATIQUES : Cours de cuisine à Merida

Yannick est une chef privée. Elle dirige l'entreprise Harta Delicia qui dispense des cours 
de cuisine et intervient ponctuellement pour des événements culinaires à Merida. 
Nous vous conseillons de réserver suffisamment en avance et de ne pas hésiter à lui demander de vous 
apprendre des recettes de votre choix. 
Prix du cours particulier : 1500 pesos pour 2 personnes. 
Site internet : http://hartadelicia.blogspot.fr/

 

Jour 16 : Sur la route d’Izamal à Chichen Itza

Départ ce matin vers la petite ville d’Izamal à environ une heure de Merida. Surnomée la ville jaune, elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Izamal, la ville jaune

Izamal vaut vraiment le détour et s’avère une bonne étape sur la route qui mène à Valladolid. Une demi-journée est largement suffisante pour en faire le tour. Ici, toutes les façades du centre-ville arborent cette couleur jaune/ocre caractéristique de la ville. C’est une pure beauté. Perdez-vous dans les petites ruelles où vous pourrez acheter de l’artisanat local. Faites un trou aussi au mercal, très typique !

izamal mexique blog voyage yucatan itineraire

Ne manquez pas le « Covento » qui se dresse fièrement face au petit marché populaire. Construit sur un ancien temple maya, il y a un atrium gigantesque où prendre de belles photos. Petit musée à visiter, mais sans grand intérêt. Depuis ses arcades, une belle vue sur la ville et la plus haute pyramide maya au loin s’offre à vous. Autour de la ville, plusieurs sites mayas sont à visiter.

Où manger à Izamal

Faites halte au restaurant Kinich el Sabor. Un grand restaurant à la cuisine traditionnelle
et au service irréprochable. L'ambiance est agréable et la cuisine délicieuse.
Chichen Itza : comme à Disneyland

A peine arrivés à Chichen Itza, notre dernier site mayas du voyage, une drôle d’impression nous envahit. D’abord, il y a beaucoup, beaucoup de monde. Rien à voir avec les sites de Becan et Calakmul que nous avons découverts pratiquement seuls au monde. Ensuite, tout ici a l’air plus artificiel et commercial qu’ailleurs. Des nuées de vendeurs ambulants à l’entrée du site et encore plus à l’intérieur viennent gâcher l’expérience… On se surprend ainsi à regarder plus leurs stands que les magnifiques ruines qui nous entourent…

site maya chichen itza blog voyage mexique itinéraire

Le site en lui-même est très beau. La pyramide centrale, nouvelle merveille du monde, est époustouflante. Il fallait voir Chichen Itza alors nous l’avons vu, mais nous restons déçus par ce site qui a a sacrifié sa magie et son authenticité sur l’autel du consumérisme. Nous lui préférons largement Calakmul ou Palenque. Voir notre article détaillé sur les sites mayas du Mexique à ne pas manquer.

Informations pratiques pour visiter Chichen Itza

Billets d'entrée : comptez environ 250 pesos. Prenez un chapeau et de l'eau. 
Arrivez tôt : à 8h pour éviter les cars en provenance de Cancun. 
Ne vous laissez pas distraire par les vendeurs ;)

 

Jour 17 : Valladolid et ses cénotes

Valladolid est une ville charmante, une vraie bouffée d’oxygène après le tourbillon de Merida. Ici, les façades sont, elles-aussi, colorées et le calme du Zocalo est très agréable. Après une visite du centre-ville et de la cathédrale, nous partons à la découverte des cénotes disséminés tout autour de Valladolid qui sont parmi les plus beaux et fascinants du Yucatan. Nous visitons notamment le cénote Zaci qui est situé en pleine ville (!), le cénote de l’hacienda San Lorenzo Oxman et enfin les cénotes Suytun (pour en savoir plus voir notre article sur les cénotes du Yucatan).

valladolid blog voyage mexique itinéraire yucatanvalladolid blog voyage mexique itinéraire yucatanvalladolid blog voyage mexique itinéraire yucatanvalladolid blog voyage mexique itinéraire yucatanEn fin de journée, les températures plus agréables permettent d’explorer la ville. Marchez dans la jolie rue « Calazada de los frailes ». Bordées de sympathiques échoppes et petits bars de quartiers, les rues vous mèneront à l’ancien couvent San Bernardino de Siena.

LES BONNES ADRESSES DE VALLADOLID
Où dormir à Valladolid
- Casa Tia Micha : petit hôtel ouvert sur un jardin tout mignon. Chaque chambre est différente 
et décorée avec goût. Cette ancienne maison reconvertie en hôtel a gardé son âme. 
Petit déjeuner excellent et surtout un accueil et une gentillesse hors du commun. 
Hôtel très bien placé ! 

Où manger et boire un verre à Valladolid
- Conato 1910 : Une jolie déco et une ambiance décontractée. Grimpez sur le petit toit terrasse 
illuminé par ses jolies guirlandes guinguettes. Parfait pour y boire un verre ou y dîner. 
- El Meson de Marques : beaucoup de touristes mais l'une des bonnes tables de la ville. 
Ici, venez goûter des spécialités locales réalisées sous vos yeux. 
- Prenez l'apéro dans la calzada de los frailes.

 

Jour 18 à 20 : Holbox : l’île cool du Mexique

Ce matin, nous quittons la charmante ville de Valladolid, direction la dernière étape de notre voyage : Holbox ! Après trois semaines de roadtrip, nous voulions finir par du pur farniente et en cela, l’île d’Holbox est parfaite.

ile holbox blog voyage mexique itinéraire yucatan

Holbox : l’île bohème

A environ 2h de Valladolid se trouve le petit village de Chiquilà. C’est d’ici que partent les bateaux navettes vers l’île d’Holbox. Nous vous conseillons de garer votre voiture dans l’un des parkings payants et surveillés (100 pesos la journée) de Chiquilà. A l’approche du port, il y en a de part et d’autre de la route. Deux compagnies maritimes desservent l’île d’Holbox très régulièrement. La traversée dure environ 30 minutes.

L’arrivée à Holbox est magnifique. Ici, les rues sont en sable et toutes les voitures sont des quads ou des voiturettes de golf. Le temps de prendre un taxi à la descente du bateau et nous voici à notre hôtel, le Tierra del Mar. Une petite structure de 7 chambres seulement, près de la plage et au calme très agréable. Il y a beaucoup de choses à faire à Holbox : ballade en vélo, marche sur la plage, excursion en bateau à la découverte des requins baleines ou… farniente !

Laissez-vous porter, ici l’ambiance est très détendue. Une dernière étape où, à nouveau, nous découvrons un autre visage du Mexique. Une fin de voyage parfaite pour notre roadptrip qui aura duré 20 jours et dont nous garderons, c’est sûr, un souvenir impérissable… Hasta luego Mexico !

ile holbox blog voyage mexique itinéraire yucatanIMG_1518IMG_1593

LES BONNES ADRESSES DE HOLBOX

Où dormir à Holbox ?
- Hôtel Tierra del Mar : petit hôtel de charme près de la plage. Chambre très confortable avec petite terrasse qui donne sur la piscine. 
Les propriétaires, un couple d'italiens, sont très gentils et de très bons conseils pour visiter Holbox. Un cadre luxueux et intimiste parfait. 

Où manger à Holbox ? 
Il y a un grand choix de restaurants à Holbox. Ne manquez pas : 
- Mandarina : Restaurant de l'hôtel "Casa de Tortugas". C'est l'une des meilleures tables d'Holbox. Service excellent et plats succulents. 
Face à la mer, les pieds dans le sable, la tête sous les cocotiers illuminés de guirlandes, nous avons passé une excellente soirée. 
Grimpez aussi sur la terrasse pour boire un verre. 
- Luuma : de loin l'un des meilleurs restaurants du séjour. Dans une oasis de verdure, un cadre magique décoré et mis en lumière avec soin.
Une cuisine fusion réalisée par un jeune chef au talent fou. Ne manquez pas le Luuma ! 
- Milpa : 
- Viva Zapata : 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Tant de beauté côté nature et tant d’histoire, j’adore ! La mer me rappelle les couleurs de la Nouvelle Calédonie, c’est vraiment magnifique 🙂

    J'aime

    1. Après la mer dit :

      Bonjour ! Oui c’est un voyage très complet ! Il y a tant à découvrir au Mexique ! A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s